Swim to Resist

Alfred Nakache : c’est d’abord un grand champion du Sport Français, multiple champion de France de natation, qualifié aux Jeux olympiques de Berlin et recordman du monde du 200 m papillon en 1941…

Pendant l’occupation, Alfred Nakache, de confession juive devient un paria et est interdit de championnat de France. La police française l’arrête avec sa famille et l’envoie à Drancy. Sa notoriété peut lui sauver la vie mais  il refuse d’abandonner sa femme et sa fille. Ils seront tous déportés à Auschwitz en 1944.

Immédiatement séparés, il ignorera qu’elles seront tuées peu après leur arrivée. Il trouvera la force de survivre dans l’espoir de les retrouver. Connu des gardiens, ils l’obligent à nager dans une mare, lui demandant de récupérer, clefs, pierres, poignards… Ce qu’ils ignorent, c’est que le fait de pouvoir exercer sa passion, lui donne le courage de résister. Il parvient même parfois à échapper à la surveillance de ses gardiens pour aller faire quelques longueurs dans ce bassin nauséabond.

Après un transfert à Buchenwald, il fait partie des quelques rescapés des « camps de la mort ». C’est un homme brisé et en mauvaise santé qui « réapparaît » à Paris. Il ne pèse plus que 40 kilos. Il apprend qu’il ne retrouvera pas les siens.

Animé par une volonté et un talent exceptionnels, il reprend la compétition, conquiert un nouveau record du monde en 1946 et participera aux Jeux olympiques de 1948.  La natation lui a donné la force de survivre.

Ce récit est l’histoire d’un homme qui dans les moments les plus durs de l’histoire, a été capable de se lever et résister.

Retour à la collection