Rio Futebol

Le Brésil et le Football. Tout amateur de foot a un jour rêvé devant les exploits des joueurs de cette équipe métissée et populaire. Pourtant, il n’en a pas toujours été ainsi : à l’origine et dans l’esprit des Sportsmen britanniques, ce domaine était la chasse gardée des milieux aristocrates et bourgeois de Rio.

En 1915, un groupe d’ouvriers décide de former un club : « Le Vasco De Gama ». Rapidement, ce club accueille d’autres exclus, des joueurs qui partagent leur quotidien mais qui ont une caractéristique de plus : descendants d’esclaves, ils sont dits de « couleur ».

Cette formule est détonante et le Vasco accède à la première division. La première saison à ce niveau se solde par un titre de champion. Les grands clubs ne veulent plus de cette équipe, plus de ces ouvriers, plus de ces noirs et décident d’organiser un championnat parallèle. Quand le Vasco demande à intégrer cette compétition, une condition est exigée : exclure purement et simplement les 12 joueurs afro-brésiliens de leur équipe.

Courageusement le président de club oppose un refus ferme. Il lui est impossible de sanctionner des joueurs qui, pour lui, sont des compatriotes. Sa lettre rendue publique provoque un tollé dans les milieux populaires. Les grands clubs annulent cette exigence…pour en imposer une nouvelle plus subtile : seuls pourront participer au nouveau championnat, les clubs propriétaires de leurs terrains et de leurs stades.

Cette fois le coup est imparable : le Vasco, club modeste, loue ses infrastructures. Tout semble perdu. Refusant de subir ce diktat, l’équipe va faire appel à son seul soutien, les nombreuses couches laborieuses de Rio. Le succès dépasse toutes les prévisions : les dons sont très nombreux. Après deux  saisons, le Vasco dispose de son stade, et pas n’importe lequel, il s’agit de la plus vaste arène du pays. Plus rien ne s’oppose à son retour triomphal dans la nouvelle compétition.

La réponse du club à d’injustes exigences est entrée dans la légende sous le nom de « Resposta historica » : on la considère comme la fondatrice du Football Brésilien moderne, un Sport métissé et populaire… 

Retour à la collection